Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
Du 7 au 8 sept 2005
Du 9 au 11 sept 2005
Du 12 au 16 sept 2005
Du 17 au 20 sept 2005
Du 21 au 26 sept 2005
Du 27 sept au 2 oct
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > Chez les Ritals > Du 17 au 20 sept 2005

Samedi 17, dimanche 18 septembre 2005 : Gucci, Gout d'chiottes

Verone de nuit

 

 

Bloques par la pluie, on finit le journal pour le site. Terminant la redaction du journal dans un bar, Celine se rend aux toilettes en tenue de “baroudeuse” : veste et pantalon Gore Tex avec chaussures de randonnee. Devant les lavabos, elle se fait devisager par une grande blonde platine sophistiquee qui se demande dedaigneusement comment on peut se fringuer comme ca ! La nana de chez Gucci, pense que Celine a un “Gout d'chiottes” !

Drapeau PACE

 

A Verone, comme dans tous les lieux touristiques, la police est en nombre, on sent l'alerte au terrorisme. Partout dans les villes et campagnes, fleurissent les drapeaux “PACE(PAIX) couleur d'arc-en-ciel pour signifier leur opposition a l'intervention italienne en Irak.

Lundi 19 septembre : Les rois du klaxon
Vendanges

 

Le temps est un peu gris, mais esperons que ca tienne ! Installes directement sur la terre et avec les pluies de la veille, il nous faut nettoyer et secher tentes et sacoches. Nous partons a 13 heures.

Nous traversons une bonne partie de la ville et ne passons pas inapercus. Devant les abris-bus bondes, nous suscitons diverses reactions : moquerie (Celine n'apprecie pas, Nicolas, ca lui passe au dessus -surtout de la part d'adolescents dans l'age bete-), indifference, admiration, encouragements.

 

D'apres le bouche a oreille, on avait un peu peur des conducteurs italiens vis-a-vis des velos. Or, nous avons ete agreablement surpris. Au pays de Ferrari, ils ont une conduite tres sportive mais pas du tout agressive. Ce sont les rois du klaxon pour nous saluer amicalement. Ils s'arretent a notre hauteur, ouvrent leur vitre et crient des “bravos, bravissimos !”

Le camping de Montegrotto Thermes est le plus proche de Padoue (Padova), nous esperons faire les 70 kilometres dans l'apres-midi. Au debut, c'etait de la plaine, mais avec une carte peu detaillee, on se trompe beaucoup de routes.

 

Nous sommes au milieu des vignes, en pleine saison des vendanges, les paysages sont magnifiques. Pour aller plus vite, on decide de traverser un petit mont qui s'avere etre un labyrinthe de petites routes et de chemins pentus. Nous voici a tirer le velo dans des pentes a 20 % et tout ca pour rien ! On se retrouve, une heure plus tard, a notre point de depart au pied du mont.On tourne en rond toute la journee et ca met en boule Nicolas.

Bref, on arrive de nuit au camping apres 100 kilometres. Nous sommes cuits.

 

Mardi 20 septembre : Saint-Antoine de Padoue

Place de St-Antoine de Padoue

 On laisse tout le materiel a Montegrotto et partons en bus pour Padoue.

C'est une region vraiment typique avec des thermes et des maisons bourgeoises aux colonnes et  toits assez plats. On se sent vraiment chez Jules !

Padova est la ville universitaire italienne par excellence : il y a des jeunes partout.

Nous avons la chance de visiter la chapelle Di Scrovegni entierement decoree par les fresques de Giotto (dont le celebre baiser de Judas) datant de 1303. Chaque jour de fete de la vierge, un rayon de soleil vient y illuminer le visage de Marie par un petit trou dans le vitrail. Chaque groupe ne reste que 15 minutes afin de preserver les peintures de la respiration des visiteurs.

 

Padoue est une ville tres connue pour son saint-patron Antoine. Dans la basilique reposent les reliques du Saint. Nous suivons le flot de pelerins jusqu'a son tombeau, ou chacun pose en silence sa main pour etre plus proche du Saint. La tombe est couverte de photos et de prieres de pelerins du monde entier.

Dans la chapelle des reliques sont visibles le coeur, la langue et la main de Saint Antoine car pour lui, le coeur symbolisait l'adhesion au bien ou au mal, la langue notre expression par la parole et la main, nos actes.

 

 Italie suite ...