Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
Du 7 au 8 sept 2005
Du 9 au 11 sept 2005
Du 12 au 16 sept 2005
Du 17 au 20 sept 2005
Du 21 au 26 sept 2005
Du 27 sept au 2 oct
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > Chez les Ritals > Du 27 sept au 2 oct

Mardi 27 septembre 2005 : Pas d'bol !

Bivouac dans les vignes

 5 jours a Venise, on avait oublie le bruit des voitures et nous voici a Mestre, la zone industrielle de la ville.

Pendant une journee et demie, nous suivons la longue route droite et passante qui quitte la lagune.

Impossible de bivouaquer caches en ces lieux, on se detourne de 6 kilometres pour le camping d'Eraclea Mare. Mais a la nuit tombee, l'entree est fermee. Il est 19 heures passees, nous longeons le camping et debouchons sur un parking ou se trouve un camping-car allemand. On se dit qu'on peut dormir a cote. On se salue de loin et on monte bien vite la tente quand les Allemands nous apprennent que les lieux sont mal fames (rodeurs et prostituees) :

-  « On a peur ici, on prefere s'en aller. »

Le camping-car repart et nous laisse seuls ; une voiture commence a roder. On prend nos clics et nos clacs, on arrime la remorque. Et la, pas de bol ! Il manque une attache ...  On met au moins 10 minutes a la retrouver. C'est toujours dans ces moments la que ca arrive !

1 kilometre plus loin, on s'arrete dans un champ de vignes, l'endroit parfait. Ici, on est au calme. Juste le temps de manger et de se coucher, il pleut.

 

Nous roulons encore 2 jours jusqu'au camping de Trieste.

 

Arrives a Trieste, le temps est lourd, on s'installe, on monte la tente et on redige notre journal au chaud dans le bar-resto du camping. Un gros orage eclate : dodo le rechaud, on mange au resto !

 

 

Samedi 1er octobre 2005 : Bref passage en Slovenie
Frontiere Slovene

 

 

 

Nous quittons Trieste, au revoir a Nathalie et Claude, deux touristes francais en vacances pour 15 jours. Peut-etre nous recroiserons-nous en Croatie.

Nous passons la frontiere Slovene. Le camping sauvage est interdit en Croatie (risque de mines et de reconduction a la frontiere), aussi nous arretons-nous a 1 kilometre du poste-frontiere.

 

 Nous trouvons un terrain bien cache dans les hauteurs, il a fallu pousser le materiel bien haut. Nous sommes dans le contrebas d'une ferme. On entend les cloches des chevres si fort qu'on s'attend a les voir debarquer autour de la tente.

Le dimanche 2 octobre 2005 : Doberdan, pas Doberman !

C'est grosse descente avant d'arriver a Rijeka (Croatie). Nous passons notre quatrieme frontiere :

- « Comment dit-on bonjour en Croate ? »

Le douanier se marre :

- « Doberdan ! »

 

 

 

On a aime :
La Belle et le Clochard

 

  • L'interdiction formelle de fumer dans les lieux publics (depuis la loi du 16 janvier 2003)
  • Les pizzas a la taglia dans une petite boulangerie de Milan uniquement
  • La Turta de Trei (la tarte aux noix de Treviglio)
  • Le vin a la fraise
  • Les pastas !
  • Les glaces italiennes
  • Les grissinis
  • L'humour italien

  • On n'a pas aime :

     

  • Les fromages sans gout
  • Le pain sans sel
  • Les croissants italiens

     

  •  

    Deja 2096 kilometres d'aventures passees, on se depeche de vous ecrire comment ca s'est passe chez ceux qu'on « croit assis » (Croatie). Blague de Joel qui se reconnaitra !

     

     La Croatie ...