Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
Du 7 au 8 sept 2005
Du 9 au 11 sept 2005
Du 12 au 16 sept 2005
Du 17 au 20 sept 2005
Du 21 au 26 sept 2005
Du 27 sept au 2 oct
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > Chez les Ritals > Du 7 au 8 sept 2005

L'ITALIE DU 7 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2005
 Cliquez ici pour voir le chemin parcouru en Italie

Le 7 septembre 2005 : « Come by Night » le comble

Village du lac de Come

 

Au dire d'autres personnes, on s'etait fait un film sur le cote idyllique du lac de Come. Venant de Saint-Moritz, nous suivons la rive Est du lac. Sous un ciel lourd, les villages sont gris et ternes, decrepits. Nous roulons dans une atmosphere de gares industrielles entre trafic important et tunnels.

C'est sans interet a velo. On decide de prendre le train sur 20 kilometres, puis le ferry pour Bellagio.

La, c'est enfin un ravissement de villages de pecheurs et villas avec jardins en terrasse.

Ca monte, ca descend et nous arrivons en fin de journee avec 95 kilometres dans les guiboles.

Sur place, pas de camping, a  l'auberge de jeunesse que des dortoirs non-mixtes, le comble pour un voyage de noces dans une destination romantique !

“Come by night”, la ville est une cuvette et on repart dans l'espoir de trouver un petit hotel pas cher dans des rues en pente.

Mais tout est complet et dans ce qui reste, rien a moins de 100 € la chambre. Il est 22 heures passees et 112 bornes au compteur, nous retournons a l'auberge de jeunesse pour passer  la nuit separes et sans manger.

 

Le 8 septembre 2005 : Sequence frissons

Dans le train

 

A Come, nous visitons notre premiere cathedrale italienne, c'est tenue correcte exigee : shorts, debardeurs et decolletes interdits, les epaules doivent etre couvertes. C'est aussi notre premier resto italien pour nous mettre dans le bain.

 

Come, Milan, les deux agglomerations se touchent presque et vu notre experience des zones industrielles d'hier, on  decide de faire les 45 kilometres en train.

Ils sont cools a la TRENITALIA (SNCF italienne), un coup de fil et pour 3 €, on embarque tandem, remorque et bagages.

 

En attendant le train, c'est toujours une petite poussee d'adrenaline : 2 minutes, c'est court pour tout embarquer et est-ce que ca va rentrer ?

Le train s'arrete, on court vers le dernier wagon. Celine saute dedans avec les sacoches arriere, Nicolas lui envoie les sacoches avant. Elle attrape l'avant du tandem pendant qu'il detache la remorque.

 

Notre mecanique est bien huilee. Quand soudain, un Italien tire le tandem encore a moitie attache au bob dans le train. La fermeture des portes sonne. Nicolas tire en force la remorque a l'interieur. Un Rital bien serviable, mais on a bien failli tout casser !

 

Escaliers gare de Milan

 

 

 

40 minutes de pause. La gare de Milan est grande et nous sommes a un quai central. Et  pour sortir de la gare, il faut descendre un escalier, traverser un souterrain et remonter un escalier.

Nous mettons en place un relais strategique : Celine se place dans des coins ou elle peut surveiller sacoches et velo.

Dans le va-et-vient  incessant de la foule, Nicolas fait des aller-retours avec le materiel.

 

De la gare, 12 kilometres nous separent du camping. On finit de planter la tente de nuit et sous la pluie.

 Italie suite ...