Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
Du 14 au 24 oct 2005
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > De retour en Croatie > Du 14 au 24 oct 2005

CROATIE DU 14 AU 24 OCTOBRE 2005

 Cliquez ici pour voir le chemin parcouru en Croatie

Le 14 octobre 2005 : "Dors avec les Chagalls !"

Bivouac de Peljesac

Venus de Mostar, nous passons la frontière croate pour attraper de justesse le ferry qui nous emmène à la presqu’île de Peljesac.

 

Nous débarquons de nuit au petit port de Trepanj. Le camping est a quelques kilomètres plus loin sur la cote. Nous nous y rendons à la lueur de la pleine lune. Descendant le chemin vers la plage, devant nous, deux ombres passent. Cela semble être des chiens mais, farouches.

 

Hors saison la réception est fermée, cependant le terrain reste libre d'accès. Nous sommes seuls dans une impasse. Au milieu des palmiers et à 30 mètres de la plage, le cadre est idyllique, mais Céline est inquiète.

 

On monte vite la tente. Il est 23h, nous décidons de nous laver.

Tout a coup, des cris lugubres s'élèvent autour de nous et se répandent partout dans la montagne. Céline commence a paniquer : “Ce sont des loups !”

Nicolas tente de la rassurer, il n'y a pas de loups et les loups craignent l'homme, mais rien à faire et ça se comprend.

Tant pis pour la toilette, elle veut rentrer sous la tente. Nicolas lui fait prendre un somnifère pour être sur de passer une nuit tranquille. Il les réentendra plusieurs fois pendant la nuit. Heureusement, Céline dort.

 

Le lendemain matin, des ouvriers qui travaillent au camping, nous expliquent : ce sont des chagalls, des meutes de chiens sauvages. On en a l'habitude ici et ce n'est pas dangereux.

 

Les 15 et 16 octobre 2005 : “Cul de sac”
Vue sur l'ile de Korcula

 

Nous arrivons en ferry sur l'île de Korcula. Quelle déception, on apprend que le bateau pour Dubrovnik ne passe que dans trois jours. Nous sommes dans un “cul de sac”.

 

Le capitaine d'un petit navire accepte de nous embarquer. On charge Akka sur le toit et voguons pour l'ile de Mljet à 20 kilomètres.

Port de Pomena, ile de Mljet
 
Débarquement sur Mljet
 

C'est une réserve naturelle et c'est sûrement le plus bel endroit que l'on ait parcouru en Croatie. Une montagne dans la mer et quelques cols au milieu des forêts de pins.

Apres 40 kilomètres de plaisir, nous arrivons au port de Sobra ou un bateau nous emmène pour Dubrovnik.

 

Sur les quais, on aperçoit deux vélos couchés, Annabelle et Sebastien nous attendent.

 

Ferry, port de Sobra, ile de Mljet
 
Pique-nique, ile de Mljet
Du 17 au 23 octobre 2005 : Dubrovnik c'est “Gastro-Nomique”

Arrivée a Dubrovnik
 
Sébastien et Annabelle

Ils ont trouve un appart pas cher, nous y restons sept jours le temps de travailler notre journal, les photos et de profiter du centre historique. A peine débarqués, notre guide de la Grèce et nos tablettes de chocolat Poulain nous attendent en poste restante. Sebastien enrage, car après plusieurs mois de démêles avec la poste française, ils devront encore attendre toute la semaine pour recevoir leurs cartes bancaires en “Chronopost”. Nous les dépannerons financièrement quelques jours.

 

Il va falloir encore attendre 1 semaine
 
Toits de Dubrovnik
Riz et eau du riz !

 

On passe la semaine à échanger nos aventures et à refaire le monde. Aussi nous couchons-nous très tard, ce qui nous décale du rythme du voyage.

Céline a le droit à sa première gastro. Mais grâce à sa bonne étoile, elle n'est pas sous la tente : elle a des toilettes, un lit et Annabelle pour infirmière.

Le 24 octobre 2005 : Un sérieux coup de pédales

Escaliers de Dubrovnik

 

 

 

Annabelle et Sebastien reçoivent enfin leurs cartes bancaires qui sont passées par Paris, Dubai, Zagreb puis Dubrovnik !!!

Au revoir Dubrovnik

 

Nous avons décidé tous les quatre de poursuivre en Monténégro notre voyage. Nous suivrons la mer jusqu'a Bar. Il y a plus de 180 kilomètres à parcourir jusqu'au ferry qui part le lendemain. Il va falloir  mettre un sérieux coup de pédales !!!

En Croatie, on a testé pour vous et on a aimé :

- leur pain
- leur fromage à l'ail
- les calamars farcis ou grillés

Calamars farcis

 

Nous voici à 2807 kilomètres !!!

Si vous en voulez encore, vous allez être “Serbie”...

 

 En route vers la Serbie-Monténégro ...