Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Du 2 au 3 oct 2005
Du 4 au 5 oct 2005
Du 6 au 7 oct 2005
Du 8 au 9 oct 2005
Le 10 oct 2005
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > La Croatie > Du 6 au 7 oct 2005

Jeudi 6 octobre 2005 : Boris

Rencontre avec un autre Nicolas

 

Apres une nuit au-dessus du fourneau, notre linge est sec et un copieux petit dejeuner nous attend : charcuterie, oeuf à la coque, fromage à l’ail …  On le rotera toute la journée mais on est bien calés. Apres un verre de Schnaps, un lourd sac de noix repose sur la BOB, nous ne pouvons refuser.

 

Sous les préaux des maisons, nombreux sont les croates qui attendent la, assis sur le seuil de la porte. Ils observent impassibles leur bout de terrain, leurs trois vaches au licol et leurs quelques volailles.

Attention aux ours !

 

 

On roule, on roule, on monte les cotes sous la pluie, le brouillard s’épaissit, la température baisse : 10,8 degrés.

 

Immeuble de Boris

 

A Plitwice, nous filons au supermarché du village, a l’entrée un gars mal rase, visage ride, nous observe.

-« Vous cherchez une chambre ? »

Il sent le vin et pour beaucoup de gens, il ne ferait pas envie mais nous répondons « oui ». Apres tout, on va voir ce que ça donne.

Boris nous emmène d’abord au garage, il habite plus loin un immeuble vieillot a la façade de bois délabrée.

 

Au milieu du bazar, on fait une place pour Akka, notre tandem.

Il nous emmène dans un studio a cote de son appartement. Sur le coup, on est déçus, on pensait être chez lui (c’est mieux pour le contact) mais bon, on est dans du « dur » et par ce temps, même sans chauffage, c’est Byzance.

On met les fringues a sécher. Le thermomètre indique 15 degrés, c’est sans succès.

Entrée du parc

 

Il a plu toute la nuit. Au petit matin une bruine épaisse s’est installée.

 

Nous partons nous balader dans le parc naturel. La montée jusqu’aux lacs se fait en train, puis a pied pour traverser des étendues d’eau qui parait-il sous le soleil sont turquoises. Pour nous, ce sont des eaux transparentes aux nuées de poissons sillonnant entre des troncs déracines. Sous une brume légère, les arbres ont laisse sur les fonds un tapis couleur d’automne. Il a tellement plu ces derniers jours, que certains sentiers sont inondes et les lacs debordent.

Cascades de Plitwice
 
Fond de lac
passages inondés

 

La pluie redouble, en moins de deux nous sommes trempés. On abrege la visite pour se mettre a l’abri dans le studio.

 

Il fait trop froid et il nous faut à tout prix reprendre la route dès demain. Mais avec des fringues sèches. Oui mais comment faire dans une pièce à 15 degrés pour faire sécher toutes les affaires ?

Ca pleut

 

Céline décide d’allumer le four électrique, on met les chaussures dedans et on regarde ébahis la vapeur d’eau qui s’en échappe rapidement.

Thermostat 9, la porte du four grande ouverte, on reste le nez colle au thermomètre. Cinq heures après, on atteint les 21 degrés !

 La Croatie suite ...