Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Du 2 au 3 oct 2005
Du 4 au 5 oct 2005
Du 6 au 7 oct 2005
Du 8 au 9 oct 2005
Le 10 oct 2005
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > La Croatie > Le 10 oct 2005

Le 10 octobre 2005 : C'est Céline la chef !
C'est Céline la chef !

 

Comme le camping sauvage est strictement interdit en Croatie pour cause de mines, pas question pour Céline de déroger a la règle. Ainsi, elle décide chaque jour de notre itinéraire croate : c'est 90 kilomètres quotidiens minimum.

Hydratation

Aujourd'hui, la ville importante (écrite en gras sur la carte), et où on est surs de trouver ou dormir, c'est Lovrec. Apres 98 kilomètres, on y arrive à la nuit tombante. D'ailleurs, Céline a pousse un peu Nicolas pour arriver jusque-la. Est-ce la peur des mines, ou ses 2500 kilomètres d'entraînement ? Nicolas se le demande. « Mine » de rien, elle commence à avoir la patate et elle pousse à l'arrière comme un moteur.

Bienvenue a Lovrec !
Les dessins valent les mots

 

Enfin, nous y voici et surprise, pas de chambre, pas d'hôtel, rien !

Nicolas pousse la porte du dernier bar et demande, mais tous ne parlent que croate. Pour se faire comprendre, il leur montre un dessin en désignant la pelouse d'a cote.

 

Tout le monde s'agite, il a ameute tout le bar, chacun a son téléphone portable a l'oreille ; tout le monde cherche mais on ne comprend pas ce qu'ils font exactement. Un des clients parle allemand, il nous dit de patienter et ajoute : « - Kein Problem ! »

 

Dehors, Céline fait grise « mine » et se demande si on ne va pas plutôt se débrouiller tout seuls et planter la tente près du bar. Soudain, un grand gaillard chauve et large d'épaules, vient chercher Nicolas et fait comprendre : « - Toi, tu viens avec moi et ta femme, elle reste la  ».

Une nuit chez les pompiers

Chez les pompiers

 

Un quart d'heure plus tard, Nicolas revient chercher Céline et lui explique :

« - Ben voila, on est les invites de la commune et on dort chez les pompiers ».

Dans le local : cuisine, télé, il y a 5 minutes, qui aurait pu imaginer ?

Avec Zeljko et Zeljko
Au petit matin, c'est le défilé, ils viennent a tour de rôle demander si on a bien dormi, si on a besoin de quelque chose. Zeljko réapparaît avec les sandwichs et le goûter pour la journée ; il nous invite même au bar prendre un café. On ne sait pas quoi dire, on est vraiment touches.

 

Zeljko est le commandant des pompiers et nous présente à un autre Zeljko qui est leur président. On échange comme on peut, langue des signes, allemand, anglais...

Des réponses à nos questions

Le Général Ante Gotovina
 
Eglise détruite
Retour a l'école

Il apprend que Céline est institutrice et nous propose de visiter son école. Ici, les élèves commencent les cours à 7h30 et terminent à 14h00. Il n'y a pas de cantine et pas de cour fermée non plus. Ils ont une pause à 10h30 ou ils peuvent acheter à manger au magasin du village.

 

Avec le professeur de francais
 
Ecole de Lovrec
Tombes médiévales

 

 

Dans la classe, c'est une rencontre agréable avec les enfants. Ils nous disent bonjour en français et nous demandent quels mots nous connaissons en croate. Nous répondons que les premiers mots que nous apprenons sont ceux de politesse. C'est la base pour être acceptés dans un pays. Avec ça, on est toujours bien accueillis.

Nous visitons aussi le musée d'objets traditionnels créé par eux. Ils ont l'air de faire un travail important sur leurs traditions, leur patrimoine.

12h30, il est temps de partir. Zeljko est déçu, il aurait aimé nous avoir chez lui a dormir :

« - Et pour le retour, repasserez-vous par Lovrec ? »

Quelle déception sur son visage !

 

Une autre Lune

Partant vers Mostar, nous pouvons citer Marc Roger, marcheur-écrivain  (www.oxor.net) :

« Ma silhouette est prise entre deux feux, la croix et le croissant. D'ici quelques vallées, je croiserai d'autres quartiers se réclamant d'une autre lune. Je suis tout près de la Bosnie-Herzégovine. » 

 

Silhouette
 Un détour en Bosnie-Herzégovine ...