Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
Du 27 au 30 oct 2005
Du 31 oct au 2 nov
Du 4 au 5 nov 2005
Du 5 au 9 nov 2005
Du 9 au 17 nov 2005 (1)
Du 9 au 17 nov 2005 (2)
Du 17 au 20 nov 2005
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > La Grece Antique > Du 5 au 9 nov 2005

Du 5 au 9 novembre 2005 : Les îles grecques

Têtes de touristes
Chapelle du port d'Aegina
 
Reveil sur la plage d'Aegina
Bateaux épiceries (Aegina)

 

 

De Methana, on embarque pour Aegina, l'ile de la pistache. Nous passons deux nuits sur la plage a faire des progres en astronomie. Apres Aegina, nous apprecions le calme de l'ile de Poros.

Poteries du port de Poros
 
Arrivée a Poros
 

On profite en terrasse de l'ete indien quand Konstantin s'arrete a notre table et nous demande :

-"C'est a vous le LAPIERRE ?"

C'est clair, on a vraiment des tetes de touristes, ou plutot, Nicolas a une tete de touriste car quand elle est seule, Celine se fait aborder en grec.

 

© Nicolas et Céline
 
Fleurs de Poros
Sur les hauteurs de Poros

Konstantin explique : le port est petit et on est les seuls avec des vetements de randonnee. On lui demande ou on peut camper et il nous invite chez lui. On passe deux jours en son excellente compagnie. Il nous trouve assez "propres" pour des personnes qui n'ont pas eu de salle de bain depuis une semaine.

Il parle francais comme nous et a passe douze annees en France pour ses etudes de medecine.

Anecdotes grecques

Konstantin part au boulot

En prenant sa douche, Nicolas s'etale de tout son long dans la salle de bain. On peut dire qu'il est bien tombe, et ce, dans tous les sens du terme.

Konstantin est le premier cycliste Grec rencontre. Celine dit qu'un Grec a velo, c'est aussi rare qu'une LADA en haut d'une cote. D'ailleurs, il confirme qu'a Poros, il est pris pour un hurluberlu. D'autant plus, qu'il est le medecin de l'ile.

 

Dans l'ensemble, les Grecs nous semblent etre partisans du moindre effort, ils n'aiment que les vehicules a moteur : autos, motos, scooters. Sans casque et sans ceinture bien sur ! La loi est la meme qu'en France, mais la police elle-meme, ne l'applique pas.

 

Notre hote nous apprend plein d'anecdotes sur son pays : religieuses, militaires, politiques...

Par exemple, en Grece, il n'y a pas de crematorium puisque les Grecs orthodoxes pensent que si le corps est detruit, il ne pourra retrouver son integrite le jour de la resurrection.

 

Chapelle et orangers (Téméni)
 
Calvaire (cote du Peloponese)

Il nous explique (en plaisantant) qu'il a effectue son service militaire sur l'ile de Chios, au plus proche de l'ennemi (la Turquie) ! Il regne une certaine animosite des Grecs vis-a-vis des Turcs, entretenue par l’Etat aupres des foules pour justifier de depenses militaires excessives. Aussi, le gouvernement Grec ne dit-il pas "non" a l'entree de son voisin dans l'Europe, esperant que Francais et Allemands le feront a sa place.

 

L'ile d'Hydra

Port d'Hydra
 
Port d'Hydra
Escaliers d'Hydra

 

 

Konstantin part au boulot, nous partons pour l'ile d'Hydra, a quelques kilometres de la. Sur place, que des chevaux et des anes, le seul vehicule a moteur de l'ile est le camion poubelle. Le labyrinthe de ruelles blanchies a la chaux est le paradis des chats et donc de Celine. Elle veut tous les caresser pour attraper la toxoplasmose. Aurait-elle une idee derriere la tete ?

Réparation des filets
 
Voila une maison bien gardée !

Il est temps de partir pour Athenes. Juste le temps de faire un petit tour de tandem et nous laissons notre ami sur le quai. Avec Konstantin, on s'entendait super bien, et ca fait quelque chose de le quitter.

 

Petit tour avant de se quitter
 
Au revoir Poros
 La Grece suite ...