Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
Du 20 au 22 jan 2006
Du 23 au 24 jan 2006
Du 25 au 28 jan 2006
Du 29 jan au 1 fev
Du 2 au 5 fev 2006
Du 6 au 15 fev 2006
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > La Jordanie > Du 6 au 15 fev 2006

Du 6 au 15 fevrier 2006 : Aqaba

Comment marche le pays ?
Sieste

 

Nous quittons Rum, ce curieux village ou les coqs chantent la nuit. Dans les rues et les commerces, les femmes sont etrangement absentes. Ou sont-elles ?

Comme partout en Jordanie, on remarque que les hommes passent toute leur journee a boire le the, discuter, prier ou faire la sieste. Assis sur le trottoir, ils attendent que quelque chose se passe. En general, il y en a un qui bosse pour six qui regardent.

Ceux qui travaillent vraiment sont Soudanais ou Egyptiens. A chacun ses esclaves !

Route prise par la boue

 

 

 

Si la route est debouchee, elle est bien devastee. Nous suivons toujours l'ancienne voie pour eviter les camions. Elle est defoncee, mais elle est praticable jusqu'a ce qu'une coulee de boue nous bloque le passage : la route a ete emportee. On renonce pour rejoindre la 4 voies et ses 40 kilometres de descente jusqu'a la mer Rouge.

Aqaba

 

 

 

 

A Aqaba, on retrouve la civilisation moderne : vive le Nutella et le chocolat ! Il y a meme du camembert President en boite de conserve.


Sur la plage abandonnee
Nos voisins Verena et Micha

 

Sur le conseil de rencontres, on va planter la tente sur la plage. Il y a un gardien et c'est gratuit. Alors, on y reste pour bosser le journal. Un train-train quotidien s'installe : causette avec Micha et Verena, nos voisins allemands, Ali le vendeur egyptien qui ecoute le Coran a longueur de temps, les tours de masque et tuba sur les champs de corail juste en face...

Campement d'Aqaba

 Mais jamais de repos pour l'aventure, surtout pas la nuit... Nous entendons bien des pas autour de la tente, mais n'y pretons pas attention. Une demie heure plus tard, on se leve pour faire p... (encore), quand on apercoit un homme a quatre pattes, cache derriere le palmier. Le seul a cote de notre tente. Il pretend qu'il boit de l'eau dans notre cuvette, ouvre sa veste pour montrer qu'il n'a rien vole. Que fait-il la depuis une demie heure ? On lui dit que c'est un menteur, qu'on n'a pas confiance et il s'en va. Une fois recouches, on regrette de ne pas l'avoir pris en photo.

Portrait robot par Celine
 

 

Deux heures plus tard, Celine ne dort pas. Elle sent une odeur de tabac comme si on fumait devant la ventilation. Nicolas se releve et retrouve le gars : meme position, meme endroit. Il tente de l'attraper, mais en sandales, c'est peine perdue. Le gars court vite et il se sauve. Le comble : la police patrouille juste a cote. Nicolas les appelle, mais ils s'eclipsent en faisant ceux qui n'ont rien vu.

Si c'est ca l'effet du voile !!!
Super sexy !

 

 

 

Que voulait cet homme ? Il est revenu et n'a rien vole. On privilegie la these du voyeur. Vu les cliches sur la femme occidentale, ici, c'est plausible. Verena, la depuis plusieurs mois, confirme l'hypothese : il y a deja eu un vol de bikini sur la plage. Celine ne se sentait deja pas a l'aise d'aller aux toilettes toute seule.

En ville, elle et Annabelle, sont deshabillees du regard. A chaque coin de rues quand elles sont seules, on leur fait des "psiii-psiii-psiii" pour attirer leur attention. A chaque controle de passeport, elles ont droit aux commentaires des policiers : "Beautiful !!!"

Ils sont obsedes et frustres, se comportent comme des ados aux hormones qui les travaillent et se lachent avec les femmes occidentales.


Autre fosse culturel

 

Quand on pose une question a un Jordanien, il repond soit par une autre question, soit completement a cote. Par exemple : nous accompagnons Sebastien et Annabelle a la gare maritime pour reserver leurs tickets de bateau.

-"A quelle heure part le bateau pour l'Egypte ?

-Bienvenue, vous avez visite quoi en Jordanie ?"

Ou bien encore :

-"Y a-t-il une autre compagnie maritime a Aqaba ?

-A 17h", repond le type en regardant sa montre.

C'est systematique. Aussi on a appris a ne plus rien demander. On en deduit que les Jordaniens detestent montrer leurs lacunes. Par fierte, ils vous donneront toujours une reponse, meme si elle n'a aucun rapport.

Sebastien et Annabelle rangent leurs affaires. Ils partent pour l'Egypte. Cette fois-ci, ce sont eux qui nous quittent...

 

Tous les 4

Autre truc marrant

 

Les Jordaniens pretendent tous avoir une personne de la famille ou un ami qui a fait ses etudes dans votre pays. On en rigole avec Eliane, une Suisse vivant en Jordanie depuis 7 ans. A Amman, en prenant un taxi, le chauffeur discute :

-"Vous venez d'ou ?

-De Suisse", dit-elle.

-"J'ai fait mes etudes en Suisse", declare-t-il.

-"A oui ?! Et ou ca en Suisse ?"

Le taxi reflechit un peu et lui dit :

-"Bombay".

 


Caricatures de Mahomet
Dans la Chevrolet

 

C'est par nos proches qu'on apprend l'actualite comme les caricatures sur Mahomet. Ici, nous en entendons peu parler et le comportement des gens n'a pas change a notre egard. C'est toujours "bienvenue" a chaque coin de rues.

Tous les jours, nous faisons du stop pour aller en centre ville. On n'attend jamais plus de trois voitures. Un matin, c'est un Saoudien qui nous embarque dans sa vieille Chevrolet. On evoque le theme des caricatures. Pour lui, tout ca n'est que manipulations politiques. Il est musulman, mais croit avant tout en l'Homme. Pourtant, l'Arabie Saoudite est consideree comme un des pays arabes les plus traditionnalistes.

Dans un article du journal Le Monde (11 fevrier 2006) par Gilles Kepel, professeur d'etudes politiques sur le Moyen-Orient, on y apprend qu'en Jordanie, ainsi qu'en Arabie Saoudite, les dirigeants ont appele au calme et demandent "...aux musulmans du monde de se debarrasser du terrorisme..." perpetre au nom de l'Islam, s'ils veulent eviter d'etre caricatures ainsi.

  

Avec Ali et son chameau

Desoles, on n'a rien goute de nouveau. La gastronomie jordanienne est la meme que la syrienne.


Mercredi 15 fevrier, avec 4985 kilometres au compteur, nous prenons nos clics et nos clacs et embarquons pour l'Egypte. La replique-meme du bateau qui a coule il y a deux semaines...

 

 L'Egypte...