Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Du 7 au 19 mars (1)
Du 7 au 19 mars (2)
Du 20 au 22 mars 2006
Du 22 au 24 mars 2006
Du 25 au 29 mars 2006
Du 29 mars au 3 avril
Du 4 au 8 avril 2006
Du 9 au 11 avril 2006
Du 12 au 13 avril 2006
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > La Thailande > Du 4 au 8 avril 2006


Du 4 au 7 avril 2006 : Chang-Mai


« Farangs-Dolls » - « Etrangers et poupees »
Fleur de lotus

 

Nous faisons route vers Chang-Mai, la deuxieme plus grande ville de Thailande.

Apres deux semaines dans la campagne, le choc : des Occidentaux partout. Curieux cette ville noctambule ou tout est fait pour le touriste. Bars et discotheques a foison avec plein de filles sexy.

Ambiance malsaine que de voir ces vieux farangs accompagnes de jeunettes qui pourraient etre leurs filles.

 



Les deux visages de Chang-Mai
Familles et enfants novices

 

 

Au hasard des rues, nous tombons sur un wat. On a l’impression qu’il y a une kermesse. Il s’agit de la ceremonie d’entree des jeunes a la vie monastique. Trois jours de fete ou les enfants sont rases, habilles et maquilles comme des princes.

On les porte sur les epaules pour les prendre en photo. Une fois novices, aucune femme ne pourra les toucher.

Ceremonie des enfants novices


Massage Thaï, Aïe, Aïe, Aïe !

 

Nicolas en revait, pas question de partir sans essayer. Il a ete servi !

La masseuse s’en est donnee a cœur-joie. Elle a laboure les muscles et le dos d’un Nico gemissant. Energiquement, elle l’a plie sous toutes les coutures et a grimace a chaque craquement. Deja pas tres souple a l’origine et apres 7 mois de voyage sans s’etirer, c’est un massage thaï, aïe, aïe, aïe !

 



Gare aux femelles vicieuses

 

Depuis le temps que ca nous demangeait, on est alles se renseigner au centre anti-paludisme. Ben oui, en camping sauvage, on est quand-meme pas mal pris en pature par ces betes-la. Elles sont si vicieuses, meme quand on porte pantalon et manches longues, elles trouvent le moyen de se faufiler et de nous piquer a des endroits ou on n’aurait pas pense. Faut-il se traiter ou non ? A present, on en a le cœur net, plus de prevention, seulement un traitement pour la guerison.

 



Le 8 avril 2006 : Net ou pas net
Tous sortis d'internet

 

 

On pensait qu’il n’y avait pas beaucoup d’Internet en Thailande. Foutaise ! Il y en a a foison, il faut juste savoir les reconnaître : un tas de tongues, des vitres teintees et une dizaine de bicyclettes.

Les gamins adorent les jeux videos, mais ils preferent notre velo. De meme qu’un midi, on n’a pas compris : quand on est sortis, tous les gamins nous ont suivis. Le cyber-cafe s’est vide en trois secondes. Ils ont roule avec nous sur quelques kilometres.

 La Thailande suite...