Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Du 13 au 14 avril 2006
Du 14 au 17 avril 2006
Du 18 au 20 avril 2006
Du 20 au 21 avril 2006
Du 22 avr au 2 mai 2006
Du 2 au 7 mai 2006
Du 8 au 12 mai 2006
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > Le Laos > Du 20 au 21 avril 2006


Jeudi 20 avril 2006 : Ils sont fous ces Francais !

 

Ca y est ! Depuis hier, les visages sont chaleureux et c’est une pluie de “sabaïdis”. A notre passage, les enfants se plantent sur le bord de la route main tendue, ils attendent qu’on tape dans leur paume. Quand on se prete au jeu, c’est l’euphorie.

 

Depuis Song Khan, tous les jours, un violent orage eclate : la saison des pluies est reglee comme du papier a musique ! Dans les villages, on s’abrite sous l’avancee des maisons. Reserves et respectueux, les gosses viennent nous y rejoindre et ne touchent au velo qu’avec les yeux.

 

Les gosses sur le bord de la route
 
A vol d'oiseau, ca parait tout pres !

 

Ca monte, ca monte, on apercoit le village a seulement 500 metres sur la falaise d’en face, mais la route en lacets contourne la montagne et on atteind Poukoun apres plusieurs heures. Surprise ! Voici Ambroise et Benoit, deux Francais en plein tour du monde confortablement assis sur le tandem trois roues (voir les liens) de leur invention ! Guillaume, leur copain les accompagne. On papotte une heure, on se raconte des histoires de cyclo-voyageurs. On avale avec des baguettes une soupe de nouilles accompagnee d’un persil qui a gout de savon.

Parait-il que maintenant on a 40 kilometres de descente, c’est ce qu’on va voir…

 

 

Ils sont fous ces Francais !

 

Effectivement, une forte descente nous attend. Les jantes sont brulantes. Inquiets de rehiterer notre incident jordanien, nous faisons des pauses frequentes.

 

 

La route descend dans les montagnes
 
Les Quarks, les pics montagneux laotiens.


Il s’est vu quand il a bu !?
Petite maison au milieu de nulle part

 

 

 

A la nuit tombante, nous voici devant des bungalows au bord d’une source d’eau chaude. Au resto d’a cote, il y a un flic bourre qui chante au karaoke. Il est un peu collant et pince la joue de Celine. Il dit qu’il ne faut pas s’inquieter, ils veillent sur nous. Quand on voit ca, ca ne rassure pas. Son collegue l’emmene cuver. C’est sur, on est bien gardes ! Quand on voit l’equipe de bras casses pour assurer la securite, on a des raisons d’en douter.

 

Vendredi 21 avril 2006 : Téki toi ?

L'entree de la grotte

 

 

Nicolas est grognon, il a l’impression que ca n’avance pas alors que le relief est bien plus facile que la veille. Son moral est dans les chaussettes quand il voit un couple en velo tout leger, tout propre, nous doubler comme une fleur !

 

Pour chasser ses idees noires, on s’arrete visiter une grotte. A l’entree, on nous remet des lampes faiblardes. Au debut un homme nous suit, on ne sait pas que c’est un guide, il ne parle pas l’anglais et rien n’est explique. On se pose des questions : Est-ce un guide ou un voleur ? L’imagination travaille surtout quand on s’engage pour 2 kilometres d’obscurite totale ! Dans ces cas-la, on n’est jamais trop prudents et on est tout seuls. Nous aboutissons a un lac souterrain pour une baignade bien fraiche a la lampe frontale. Finalement c’etait pas si mal !

 

Dans la grotte au nord de Vang-Vieng

 

 

 

Paysage de Vang-Vieng
 
Vang-Vieng, paysage de quarks
Celine en jupe traditionnelle laotienne sur un petit pont de bois a Vang-Vieng
 Le Laos suite...