Où sommes nous
Qui sommes nous
Projet
Trajet
Ecoles
Journal de voyage
Par pays
Départ de France
La Suisse
Chez les Ritals
La Croatie
Un détour en Bosnie
De retour en Croatie
La Serbie-Monténégro
La Grece Antique
La Turquie
La Syrie
La Jordanie
L'Egypte
La Thailande
Le Laos
Le Cambodge
Le Viêt-Nam
Retour en France
Du 15 au 21 juin 2006
Du 22 au 23 juin 2006
Du 23 au 25 juin 2006
Forum
Bibliographie
Liens
 
 Accueil > Journal de voyage > Par pays > Retour en France > Du 15 au 21 juin 2006

LE RETOUR EN FRANCE

Du 15 au 25 juin 2006

 Cliquez ici pour accéder au trajet normand de retour

Emotion à l'atterrissage : le 15 juin 2006 à 6h30 (heure de Paris)

 

 

L'avion vient d'atterrir
 
Quelle émotion de retrouver sa terre natale !

Le jeudi 15 juin 2006 à 6h30, l'avion de AIR FRANCE atterrit à l'aéroport Roissy Charles De Gaules. Avec la fatigue et sous l'émotion, Céline verse une petite larme.

Sans encombre, nous retrouvons nos bagages et Akka. Jean-Pierre, le beau-frère de Céline nous attend dans la foule. Les voyageurs nous regardent avec étonnement. Sortir de l'aéroport est plutôt dangereux  en tandem : il n'y a que des grands axes et pas de petits chemins, tant pis nous rentrons en voiture chez les parents de Céline.

 

Retrouvailles en famille
 
Retrouvailles

Arrivés à la Blandinière, nos parents respectifs nous attendent. Que d'émotion de les retrouver ! Ca va , ils n'ont pas trop vieilli en un an !

 

Nous nous sentons un peu bizarres : n'ayant pas trop dormi dans l'avion et avec le décalage horaire, nous avons l'impression de marcher à côté de nos chaussures ou d'avoir rêvé pendant toute une année.

 

Céline retrouve sa famille et son chat comme si elle était partie hier. Nous nous reposons quelques jours en famille, profitons du confort d'un vrai lit et du bon goût retrouvé d'un camembert !

 



Lundi 19 juin 2006 : Départ pour Saint Pierre Eglise
Ah ! les vaches normandes !

 

 

 

Ca y est, nous repartons. Il nous reste une semaine : pour traverser la Basse-Normandie et rejoindre Saint Pierre Eglise chez les parents de Nicolas et passer voir les écoles qui nous ont suivis.

 

Nous retrouvons les vaches normandes, mais aussi des températures plus normandes. Quant à Nicolas, lui,  retrouve la patate !

Arrêt chez les parents de Sebanna

 

 

 

 

Comme c'était sur notre route, on en profite pour passer voir les parents  de Sebanna pour leur faire un petit coucou. On fait un peu de tourisme en passant aux cascades de Mortain.

Les cascades de Mortain
 

 

 

Les capuches sont de rigueur
 
Les champs de blé normands

Quand on traverse les petites communes, on entend les portes se fermer et on voit les rideaux des petites mémés qui se raidissent, on a l'impression qu'elles nous prennent pour des méchants. Même dans les autres pays, ils n'étaient pas aussi farouches .... Qu'est-ce que l'on a, on a l'air bizarre ou quoi ?

 

Par contre, nous sommes accueillis à bras ouverts par tous les agriculteurs. On se fait inviter, chouchouter chaque fois que l'on demande à dormir dans leur champ et puis en plus, en ce moment, ils ont le temps de causer...

 

 Le retour en France suite ...